Logo
Unionpédia
Communication
Disponible sur Google Play
Nouveau! Téléchargez Unionpédia sur votre appareil Android™!
Gratuit
Accès plus rapide que le navigateur!
 

Actine

Indice Actine

L'actine est une protéine bi-globulaire de de diamètre présentant un rôle important pour l'architecture et les mouvements cellulaires.

26 relations: ACTA2, Adénosine diphosphate, Adénosine triphosphate, Amibe, Desmosome, Intégrine, Isoforme, Isotype, Lamellipode, Macrophage, Matrice extracellulaire animale, Méiose, Microvillosité, Mitose, Monomère, Myosine, Nucléotide, Phosphorylation, Polymérisation, Polypeptide, Protéine, Saccharomyces cerevisiae, Thymosine, Tropomyosine, Troponine, Ubiquité.

ACTA2

L'ACTA2 (pour « actine alpha 2 ») est l'une des isoforme de l'actine.

Nouveau!!: Actine et ACTA2 · Voir plus »

Adénosine diphosphate

L'adénosine diphosphate ou ADP est un nucléotide.

Nouveau!!: Actine et Adénosine diphosphate · Voir plus »

Adénosine triphosphate

L’adénosine triphosphate, ou ATP, est un nucléotide formé à partir d'un nucléoside à un triphosphate. Dans la biochimie de tous les êtres vivants connus, l'ATP fournit l'énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme, à la locomotion, à la division cellulaire, ou encore au transport actif d'espèces chimiques à travers les membranes biologiques. Afin de libérer cette énergie, la molécule d'ATP est clivée, par hydrolyse, en adénosine diphosphate (ADP) et en phosphate, réaction qui s'accompagne d'une variation d'enthalpie libre standard ΔG de, sur de, Harvard Medical School.. Les cellules régénèrent ensuite l'ATP à partir de l'ADP essentiellement de trois manières différentes: par phosphorylation oxydative dans le cadre de la respiration cellulaire, par photophosphorylation dans le cadre de la photosynthèse, et par phosphorylation au niveau du substrat au cours de certaines réactions chimiques exergoniques, par exemple au cours de la glycolyse ou du cycle de Krebs. Ainsi, le corps humain ne contient à chaque instant qu'environ d'ATP mais consomme et régénère chaque jour de l'ordre de son propre poids en ATP. La molécule d'ATP consiste en un groupe triphosphate lié à l'atome de carbone 5’ d'un résidu de ribose, un pentose, dont l'atome de carbone 1’ est lié à l'atome d'azote 9’ d'un résidu d'adénine, une base purique. Les deux liaisons phosphoanhydride P–O–P du groupe triphosphate sont des liaisons à haut potentiel de transfert, c'est-à-dire que leur clivage par hydrolyse libère une importante quantité d'énergie: il s'agit d'une réaction exergonique. Le couplage d'une telle réaction exergonique avec une réaction endergonique, c'est-à-dire qui absorbe de l'énergie, est susceptible de rendre cette dernière thermodynamiquement possible. De cette façon, les réactions du métabolisme qui nécessitent un apport d'énergie, telles que les réactions de biosynthèse, qui ne se produisent spontanément que très lentement ou pas du tout, peuvent se dérouler bien plus rapidement dans les cellules. L'ATP est le précurseur d'un certain nombre de cofacteurs enzymatiques importants, comme le NAD+ ou la coenzyme A. C'est également une coenzyme de transfert de groupes phosphate associée de manière non covalente aux enzymes de la famille des kinases. Ces dernières interviennent dans la transduction de certaines voies de signalisation cellulaire, par phosphorylation de protéines et d'enzymes cibles, dont l'activité se trouve ainsi régulée, ou par phosphorylation de lipides. L'ATP est également le substrat de l'adénylate cyclase, qui le convertit en AMP cyclique. Celui-ci est un messager secondaire intracellulaire, prenant la suite notamment d'hormones telles que le glucagon et l'adrénaline pour agir sur le métabolisme du glycogène, des glucides et des lipides en général. Le rapport entre la concentration d'ATP et la concentration d'AMP est utilisé par les cellules pour déterminer leur charge énergétique, c'est-à-dire la quantité d'énergie dont elles disposent, ce qui leur permet, selon les cas, d'orienter leur métabolisme vers la production ou vers le stockage de l'énergie métabolique. Par ailleurs, l'ATP est utilisé par les ARN polymérases dans le processus de transcription de l'ADN en ARN ribosomique et en ARN messager. L'ATP a été découvert en 1929 par le biochimiste allemand Karl Lohmann et, parallèlement, par les biochimistes américain Cyrus Fiske et indien. C'est l'Allemand Fritz Albert Lipmann qui a suggéré qu'il joue le rôle d'intermédiaire entre réactions qui libèrent de l'énergie et réactions qui en absorbent. L'ATP a été synthétisé en laboratoire pour la première fois en 1948 par Alexander Robert Todd.

Nouveau!!: Actine et Adénosine triphosphate · Voir plus »

Amibe

Une amibe est un microorganisme appartenant à divers groupes de cellules complexes eucaryotes.

Nouveau!!: Actine et Amibe · Voir plus »

Desmosome

Un desmosome est une région où la membrane plasmique d'une cellule adhère à une cellule adjacente ou à la lame basale sous-jacente, il est alors appelé hémi-desmosome.

Nouveau!!: Actine et Desmosome · Voir plus »

Intégrine

Les intégrines sont des récepteurs d'adhésion cellulaire, c'est-à-dire des protéines transmembranaires dont l'une des extrémités interagit en général avec des protéines de la matrice extracellulaire situées à l'extérieur de la cellule (quelques intégrines peuvent interagir avec des protéines transmembranaires de cellules voisines), l'autre extrémité interagissant avec des constituants intracellulaires, notamment des molécules de signalisation contrôlant la migration, la survie, la prolifération et la différenciation.

Nouveau!!: Actine et Intégrine · Voir plus »

Isoforme

Dans le domaine de la biologie cellulaire, les isoformes d'une protéine sont les différentes formes qu'elle prend lorsqu'elle est issue de gènes différents, ou du même gène par épissage alternatif.

Nouveau!!: Actine et Isoforme · Voir plus »

Isotype

Du grec « égale, forme », caractéristique retrouvée chez tous les individus d'une même espèce.

Nouveau!!: Actine et Isotype · Voir plus »

Lamellipode

Le lamellipode est une large extension membranaire faite de polymères d’actine F que la cellule utilise pour explorer son environnement à la recherche de matrice extracellulaire.

Nouveau!!: Actine et Lamellipode · Voir plus »

Macrophage

Les macrophages sont des cellules appartenant aux globules blancs (leucocytes), qui infiltrent les tissus.

Nouveau!!: Actine et Macrophage · Voir plus »

Matrice extracellulaire animale

La matrice extracellulaire animale, appelée aussi ciment intercellulaire ou cément intercellulaire, désigne l'ensemble de macromolécules extracellulaires du tissu conjonctif et des autres tissus animaux.

Nouveau!!: Actine et Matrice extracellulaire animale · Voir plus »

Méiose

La méiose, du grec meiōsis ("petit ", "amoindrissement", "diminution") est un processus de double division cellulaire découvert par Edouard Van Beneden (1846-1910) et qui prend place dans les cellules (diploïdes) de la lignée germinale pour former les gamètes (haploïdes).

Nouveau!!: Actine et Méiose · Voir plus »

Microvillosité

différenciation est caractérisée par la polarisation de l'entérocyte avec un pôle apical constitué de microvillosités. Les microvillosités sont de fins prolongements cellulaires de forme cylindrique d'environ de longueur et localisées sur des cellules épithéliales.

Nouveau!!: Actine et Microvillosité · Voir plus »

Mitose

La mitose permet la formation de deux cellules filles strictement identique génétiquement à la cellule mère. La mitose, du grec mitos qui signifie « filament » (référence à l'aspect des chromosomes en microscopie), désigne les événements chromosomiques de la division cellulaire des eucaryotes.

Nouveau!!: Actine et Mitose · Voir plus »

Monomère

En chimie, un monomère est une substance le plus souvent organique utilisée dans la synthèse des oligomères et des polymères au cours d'une réaction d'oligomérisation ou de polymérisation.

Nouveau!!: Actine et Monomère · Voir plus »

Myosine

La myosine est une protéine qui joue un rôle fondamental dans les mécanismes de la contraction musculaire.

Nouveau!!: Actine et Myosine · Voir plus »

Nucléotide

Un nucléotide est une molécule organique qui est l'élément de base d'un acide nucléique tel que l'ADN ou l'ARN.

Nouveau!!: Actine et Nucléotide · Voir plus »

Phosphorylation

chaîne latérale de sérine phosphorylée. Les atomes d'oxygène sont en rouge, ceux de phosphore, en orange, le carbone en gris et l'azote en bleu. Les atomes d'hydrogène ne sont pas représentés. La phosphorylation est l'addition d'un groupe phosphate (un phosphoryl PO32- plus précisément) qui est transféré à une protéine ou à une petite molécule, tel le glucose ou l'adénine.

Nouveau!!: Actine et Phosphorylation · Voir plus »

Polymérisation

Le latex de ce ballon de baudruche est synthétisé par polymérisation. n'' supérieur à formatnum:100000. La polymérisation désigne la réaction chimique ou le procédé par lesquels des petites molécules (par exemple des hydrocarbures de deux à dix atomes de carbone) réagissent entre elles pour former des molécules de masses molaires plus élevées.

Nouveau!!: Actine et Polymérisation · Voir plus »

Polypeptide

Un polypeptide est une chaîne d'acides aminés reliés par des liaisons peptidiques.

Nouveau!!: Actine et Polypeptide · Voir plus »

Protéine

groupes prosthétiques caractéristiques de cette protéine. acides aminés. Les protéines sont des macromolécules biologiques présentes dans toutes les cellules vivantes.

Nouveau!!: Actine et Protéine · Voir plus »

Saccharomyces cerevisiae

Saccharomyces cerevisiae est un micro-organisme, une levure particulière parmi tous les ferments, levains, levures, etc.

Nouveau!!: Actine et Saccharomyces cerevisiae · Voir plus »

Thymosine

Les thymosines sont de petites protéines synthétisées dans de nombreux tissus animaux.

Nouveau!!: Actine et Thymosine · Voir plus »

Tropomyosine

La tropomyosine est une protéine fibreuse dimérique (composée d'une sous-unité alpha et d'une sous-unité bêta) logée dans la gouttière du microfilament d'actine.

Nouveau!!: Actine et Tropomyosine · Voir plus »

Troponine

La troponine est un complexe de protéines qui sensibilise les cellules musculaires au calcium.

Nouveau!!: Actine et Troponine · Voir plus »

Ubiquité

L'ubiquité ou l'omniprésence est la capacité d'être présent en tout lieu ou en plusieurs lieux simultanément.

Nouveau!!: Actine et Ubiquité · Voir plus »

SortantEntrants
Hey! Nous sommes sur Facebook maintenant! »