Logo
Unionpédia
Communication
Disponible sur Google Play
Nouveau! Téléchargez Unionpédia sur votre appareil Android™!
Télécharger
Accès plus rapide que le navigateur!
 

Bouddhisme mahāyāna

Indice Bouddhisme mahāyāna

Le bouddhisme mahāyāna est un terme sanskrit (महायान) signifiant « grand véhicule » (chinois: 大乘, dàchéng; japonais: 大乗, daijō; vietnamien: Đại Thừa; coréen: 대승, dae-seung).

129 relations: Amitābha, Arhat, Aryadeva, Asanga, Avatamsaka Sutra, Étienne Lamotte, Ögedeï, Ōbaku, Śālistambasūtra, Śūnyatā, Bassin du Tarim, Bön, Bhoutan, Bhrikuti, Bodhicharyavatara, Bodhicitta, Bodhidharma, Bodhisattva, Bouddha, Bouddhisme, Bouddhisme au Japon, Bouddhisme coréen, Bouddhisme de Nichiren, Bouddhisme hīnayāna, Bouddhisme tibétain, Bouddhisme vajrayāna, Brahmanisme, Chamanisme, Chamanisme jaune, Chán (bouddhisme), Chine, Chittamatra, Christianisme, Cinq dhyani bouddhas, Concile de Pāṭaliputra, Dashabhumika sutra, Dōgen, Deuxième concile bouddhique, Dharmakāya, Divinité, Dix-huit écoles bouddhistes anciennes, Dynastie Yuan, Dzogchen, Empire kouchan, Gandhara, Gāndhārī (langue), Gréco-bouddhisme, Hindouisme, Huayan, Huineng, ..., Huiyuan, Inde, Japon, Jean-Marc Vivenza, Jogye, Kanishka, Karuna (sanskrit), Kōan (bouddhisme), Kegon, Khitans, Kubilai Khan, La Barrière sans porte, Lankavatara sutra, Le Recueil de la falaise bleue, Lokakshema, Lokottaravada, Luoyang, Madhyamaka, Maha Vairochana Sutra, Mahamudra, Mahasamghika, Mahāyāna Mahāparinirvāṇa Sūtra, Maitreyanatha, Mandchous, Mongolie, Mongols, Népal, Nāgārjuna, Nichiren, Nirmāṇakāya, Nirvana (monde indien), Paramita, Pic des Vautours, Prajnaparamita, Princesse Wencheng, Rinzai, Saṃsāra, Sanskrit, Sautrāntika, Sōtō, Sūtra de l’Estrade, Sūtra de Vimalakirti, Sūtra du Cœur, Sūtra du Diamant, Sūtra du Lotus, Sūtra du pic du vajra, Shantideva, Shingon, Shintoïsme, Shurangama Sutra, Siddhartha Gautama, Son (bouddhisme), Songtsen Gampo, Sutra, Tantrisme, Taoïsme, Tathagatagarbha, Tendai, Terre pure, Terres de bodhisattva, Theravāda, Thiền, Tiantai, Tibétains, Tibet, Trikāya, Upaya, Vairocana, Vasubandhu, Yâna, Yelü Chucai, Yidam, Zen, 127, 147, 178, 189, 372, 402. Développer l'indice (79 plus) »

Amitābha

Bouddha Amida de Kamakura au Japon Amitābha, Amitāyus ou encore Amida, est un bouddha du bouddhisme mahayana et vajrayana.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Amitābha · Voir plus »

Arhat

Dans le bouddhisme theravâda, arhat ou arhant (terme sanskrit; en pâli: arahant, ou plus couramment, Coréen : Hangeul : 아라한 (hanja : 阿羅漢, romanisation révisée : arahan) ; japonais) ou Ougu (應供), désigne le dernier échelon de la sagesse.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Arhat · Voir plus »

Aryadeva

Āryadeva Āryadeva ou Kānadeva était un philosophe indien bouddhiste de l'école madhyamika des IIe/ siècles.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Aryadeva · Voir plus »

Asanga

Asanga et Maitreya Asanga (Aryasanga),, moine bouddhiste gandhârais, originaire de Puruṣapura, actuel Peshawar, Pakistan, est l’un des fondateurs de l’école Cittamātra avec son demi-frère Vasubandhu et Maitreyanatha.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Asanga · Voir plus »

Avatamsaka Sutra

L’Avatamsaka Sutra (IAST Avataṃsaka Sūtra), Soutra de l'ornementation fleurie ou Soutra de la guirlande (de fleurs), (ch. Huáyánjīng 《華嚴經》; jap. Kegonkei 華厳経) occupe une place très importante dans le bouddhisme mahāyāna chinois, japonais et tibétain.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Avatamsaka Sutra · Voir plus »

Étienne Lamotte

Étienne Paul Marie Lamotte, né le à Dinant et mort le à Bruxelles, prêtre belge et professeur à l'université catholique de Louvain, est particulièrement célèbre en qualité d'indianiste et par ses nombreuses traductions des sūtras et des commentaires bouddhiques.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Étienne Lamotte · Voir plus »

Ögedeï

Ögedeï (en mongol bičig : ᠣᠭᠡᠳᠡᠢᠬᠠᠭᠠᠨ, translittération : Ögedei qaγan, mongol cyrillique : Өгэдэй хаан, translittération : Ögedeï Khaan: « généreux »), parfois retranscrit en Ögödei, né vers 1189, mort en 1241, fils de Gengis Khan (mort en 1227), est le deuxième khagan (khan suprême des Mongols), de 1227 à 1241.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Ögedeï · Voir plus »

Ōbaku

est une des trois principales écoles japonaises du bouddhisme zen.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Ōbaku · Voir plus »

Śālistambasūtra

Le Śālistambasūtra (« Sūtra de la Pousse de riz » ou « Sūtra du Riz en herbe » en sanskrit) est un sūtra bouddhique datant du.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Śālistambasūtra · Voir plus »

Śūnyatā

Śūnyatā, terme sanskrit, (devanāgarī: शून्यता; en pāli suññatā, en chinois kōng 空), désigne dans le bouddhisme la vacuité des êtres et des choses, leur absence d'être en soi (anātman) et de nature propre (svabhāva), autrement dit l'inexistence de toute essence, de tout caractère fixe et inchangeant.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Śūnyatā · Voir plus »

Bassin du Tarim

Carte de l'ouest chinois. Le bassin du Tarim est principalement occupé par le désert du Taklamakan Le bassin du Tarim est le plus grand bassin fluvial endoréique au monde (plus de). Entouré par plusieurs chaînes de montagnes, Tian Shan au nord, la chaîne des Pamirs à l'ouest et les Kunlun au sud, il se trouve dans la région autonome de Xinjiang (appelé aussi Turkestan oriental) dans la partie la plus occidentale de la Chine.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bassin du Tarim · Voir plus »

Bön

Détail de ''la roue de la vie'' dans la tradition bön Monastère bön de Khyungpori Tsedruk au Nord du Tibet Pierre de mani-bön avec le mantra om ma tri mu ye sa le du Le terme bön (prononcer beun), désigne trois traditions religieuses tibétaines distinctes, selon le tibétologue norvégien Per Kværne.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bön · Voir plus »

Bhoutan

Le Bhoutan (en dzongkha Druk Yul, འབྲུག་ཡུལ་, translittération Wylie ʼbrug-yul)., en forme longue le Royaume du Bhoutan, est un pays d’Asie du Sud sans accès à la mer.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bhoutan · Voir plus »

Bhrikuti

Bhrikuti ou Bhrikuti Devi est, selon les traditions népalaise et tibétaine, une princesse du royaume de Licchavi (Népal), fille du roi Amsuvarma, et l’une des deux épouses les plus connues du roi du Tibet Songsten Gampo, avec la princesse chinoise Wencheng.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bhrikuti · Voir plus »

Bodhicharyavatara

Le Bodhicharyavatara (du sanskrit बोधिचर्यावतार, IAST Bodhicaryāvatāra) est un traité versifié en sanskrit attribué à Shantideva (c.685-763).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bodhicharyavatara · Voir plus »

Bodhicitta

Le bodhicitta ou esprit d'Éveil (bodhi: éveil; citta: cœur-esprit) est l'aspiration et l'engagement à atteindre l'Éveil, ou bouddhéité, afin d'y amener tous les êtres sensibles, et ainsi les libérer de la souffrance inhérente (duhkha) à l'existence cyclique (Saṃsāra).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bodhicitta · Voir plus »

Bodhidharma

Bodhidharma (sanskrit en devanāgarī: बोधिधर्म « enseignement de sagesse »; chinois simplifié: 菩提达摩 pútídámó ou 達摩 dámó; japonais: 達磨 daruma) (c. fin du et début du), moine bouddhiste Tamoul originaire du sud de l'Inde, est le fondateur légendaire en Chine de l'école Chan, courant contemplatif (dhyāna) du mahāyāna, devenue au Japon l’école Zen connue en Occident.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bodhidharma · Voir plus »

Bodhisattva

Bodhisattva (devanāgarī: बोधिसत्त्व; pâli: bodhisatta.; chinois traditionnel: 菩薩 et simplifié: 菩萨 (púsà); japonais: 菩薩 (bosatsu); thaï: พระโพธิสัตว์; coréen: 보살 (bosal); tibétain: changchub sempa '; vietnamien: Bồ Tát; sattva être, bodhi éveil, vocabulaire du bouddhisme) est un terme sanskrit qui désigne dans le bouddhisme hinayana un bouddha avant que celui-ci n'ait atteint l'éveil.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bodhisattva · Voir plus »

Bouddha

Le titre de bouddha (terme sanskrit बुद्ध buddha « éveillé », participe passé passif de la racine verbale budh-, « s'éveiller »), désigne une personne ayant, notamment par sa sagesse (prajñā), réalisé l'éveil, c'est-à-dire atteint le nirvāna (selon le hīnayāna), ou transcendé la dualité samsara (Saṃsāra)/nirvana (nirvāņa) (selon le Mahāyāna).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddha · Voir plus »

Bouddhisme

Une statue du Bouddha au Viêt Nam Le bouddhisme est, selon le point de vue occidental, une religion (notamment une religion d'État) ou une philosophie, voire les deux, dont les origines sont en Inde au à la suite de l'éveil de Siddhartha Gautama et de son enseignement.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme · Voir plus »

Bouddhisme au Japon

Le Kinkaku-ji à Kyoto. Le a été importé de Chine et de Corée à partir des; il est donc fortement influencé des bouddhismes chinois et coréen, mais aussi par le shintoïsme, principale religion au Japon née plusieurs siècles auparavant.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme au Japon · Voir plus »

Bouddhisme coréen

Les deux pagodes jumelles de Nammaetap sur le mont Gyerong, Chungcheong du Sud Le bouddhisme coréen se distingue des autres formes du bouddhisme par ses tentatives de résoudre certaines incohérences du bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme coréen · Voir plus »

Bouddhisme de Nichiren

Statue de Nichiren Le bouddhisme de Nichiren Daishonin est une branche du bouddhisme connue au Japon.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme de Nichiren · Voir plus »

Bouddhisme hīnayāna

Hīnayāna, expression sanskrite traduite par « petit véhicule », est couramment employé pour désigner les écoles anciennes du bouddhisme (nikâya).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme hīnayāna · Voir plus »

Bouddhisme tibétain

e représentant Tara verte Le bouddhisme tibétain comporte les trois véhicules du bouddhisme, le hinayana, le mahayana et le véhicule tantrique du vajrayāna et s'est développée à partir du au Tibet et se pratique actuellement en Chine — principalement dans les régions autonomes du Tibet et de Mongolie-intérieure, dans les provinces de Qinghai, Gansu, Yunnan et Sichuan et dans la région du Nord-Est, ainsi que plus sporadiquement dans différentes villes comme Pékin (Temple de Yonghe, etc.) ou Xi'an (Temple Guangren), en Mongolie, dans certaines républiques de Russie (Tuva, Bouriatie, Kalmoukie), au Bhoutan, où il constitue la religion d'État, et dans certains pays et régions de l'Himalaya, dont le Népal septentrional, et quelques états d'Inde, en particulier l'Arunachal Pradesh, le Jammu-et-Cachemire (au Ladakh), le Sikkim, l'Himachal Pradesh (Dharamsala et le district de Lahaul et Spiti).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme tibétain · Voir plus »

Bouddhisme vajrayāna

Le vajrayāna (वज्रयान) est une forme de bouddhisme d'origine indienne, nommée aussi bouddhisme tantrique, dont certains principes suivent le bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Bouddhisme vajrayāna · Voir plus »

Brahmanisme

La religion brahmanique ou brahmanisme ou encore appelée hindouisme ancienAlexandre Astier, Comprendre l'hindouisme, Éd.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Brahmanisme · Voir plus »

Chamanisme

Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Sorcier chamane de Kyzyl, dans le Sud de la Sibérie. Le chamanisme est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à guérir, la communication avec des divinités, etc.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Chamanisme · Voir plus »

Chamanisme jaune

Le chamanisme jaune est un type de chamanisme pratiqué en Mongolie et Sibérie, qui incorpore par syncrétisme des rituels et traditions du bouddhisme.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Chamanisme jaune · Voir plus »

Chán (bouddhisme)

Le chán, parfois traduit en « méditation silencieuse », transcription en chinois classique du sanskrit dhyāna, est une forme de bouddhisme mahāyāna née en Chine à partir du, qui insiste particulièrement sur l'accession à l'expérience directe de l'Éveil par la méthode la plus efficace et la plus simple possible.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Chán (bouddhisme) · Voir plus »

Chine

La Chine, en forme longue la république populaire de Chine (ou République populaire de Chine, RPC,, prononcé), parfois appelée Chine populaire, est un pays d'Asie de l'Est.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Chine · Voir plus »

Chittamatra

Chittamatra (IAST: Cittamātra, sanskrit), rien qu'esprit est l'une des écoles du bouddhisme Mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Chittamatra · Voir plus »

Christianisme

Mosaïque du Christ pantocrator de l'église Saint-Sauveur-in-Chora à Istanbul Le christianisme est une religion abrahamique fondée sur l'enseignement, la personne et la vie de Jésus de Nazareth, tels qu'interprétés à partir du Nouveau Testament.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Christianisme · Voir plus »

Cinq dhyani bouddhas

Les cinq dhyani bouddhas ou bouddhas de méditation, encore appelés les cinq bouddhas de sagesse (prononcé en japonais : gochi nyōrai), sont un groupe de déités qui, dans le courant vajrayana, représentent les cinq aspects du bouddha primordial et les cinq sagesses permettant de transformer les cinq émotions négatives en énergie positive.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Cinq dhyani bouddhas · Voir plus »

Concile de Pāṭaliputra

Le concile de Pāṭaliputra est connu pour beaucoup comme l’occasion du premier schisme dans l'histoire du bouddhisme (d’autres font remonter le premier schisme au concile de Vaisali).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Concile de Pāṭaliputra · Voir plus »

Dashabhumika sutra

Le Dashabhumika sutra (sanskrit IAST: daśabhūmikasūtra) est un texte du bouddhisme mahayana qui fait partie de lAvatamsaka sutra.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dashabhumika sutra · Voir plus »

Dōgen

, ou est le fondateur de l'école Sōtō du bouddhisme zen au Japon.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dōgen · Voir plus »

Deuxième concile bouddhique

Le deuxième concile bouddhique se serait tenu à Vaisali l'année 100 ou 110 du parinirvāṇa de Bouddha - soit aux alentours de 380 av. J.-C. -, convoqué par le roi Kalasoka dans le but de condamner dix assouplissements du vinaya adoptés par les moines de la tribu Vriji menés par Vajjiputtaka.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Deuxième concile bouddhique · Voir plus »

Dharmakāya

Dans la pensée bouddhique, le Dharmakāya (skt.), corps de la loi, est un des trois corps (Trikāya) du Bouddha, son corps ultime, que seuls les êtres éveillés peuvent percevoir.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dharmakāya · Voir plus »

Divinité

Dieux protecteurs sculptés de part et d'autre du pas de la porte (Gyeongju, Nord de la province de Gyeongsang, Corée-du-Sud). Une divinité, une déité ou un dieu est un être supra naturel, objet de déférence dans différentes religions.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Divinité · Voir plus »

Dix-huit écoles bouddhistes anciennes

Les dix-huit écoles bouddhistes anciennes sont ces écoles qui sont apparues par divisions successives du bouddhisme pré-sectaire, dues en premier lieu à des différences de vinaya, et plus tard dues à des différends doctrinaux ainsi qu'à la séparation géographique des divers groupes.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dix-huit écoles bouddhistes anciennes · Voir plus »

Dynastie Yuan

La dynastie Yuan est une dynastie mongole fondée par Kubilai Khan et qui règne sur la Chine de 1279 à 1368.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dynastie Yuan · Voir plus »

Dzogchen

Le Dzogchen (tibétain: རྫོགས་ཆེན་, wylie: rdzogs chen, contraction de rdzogs pa chen po; sanskrit: Mahāsandhi ou Atiyoga), « grande plénitude », « grande perfection » ou « grande complétude », est un ensemble d'enseignements et de techniques d'éveil spirituel du bouddhisme tibétain, basé sur des transmissions à l’origine ésotériques des courants bön, nyingmapa, et Drikung Kagyu, et adopté à titre personnel par de nombreux maîtres d'autres lignées comme les, et dalaï-lama; il a aussi inspiré le Karmapa.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Dzogchen · Voir plus »

Empire kouchan

L’Empire kouchan (env. – s) - francisation de la forme sanskritisée IAST Kuṣāṇ (कुषाण राजवंश Kuṣāṇ Rājavaṃśa, également connu sous les noms Κυϸανο, Kushano;: IAST: Guṣāṇa-vaṃśa; 𐭊𐭅𐭔𐭍 𐭇𐭔𐭕𐭓 Kušan-xšaθr) - fut un État qui, à son apogée, vers 105–250, s’étendait du Tadjikistan à la mer Caspienne et à l’Afghanistan et, vers le sud, à la vallée du Gange.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Empire kouchan · Voir plus »

Gandhara

III. Schiste Le Gandhara (en sanskrit trans) est le nom antique d'une région située dans le nord-ouest de l'actuel Pakistan.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Gandhara · Voir plus »

Gāndhārī (langue)

La gāndhārī (en devanāgarī: गांधारी) est un prâkrit aujourd'hui éteint qui était parlé au Gandhara, une région qui couvre le nord-ouest de l'actuel Pakistan et l'est de l'Afghanistan.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Gāndhārī (langue) · Voir plus »

Gréco-bouddhisme

e - Musée de Tokyo Le gréco-bouddhisme est un syncrétisme culturel entre la culture hellénistique et le bouddhisme qui s’est développé entre le et le de notre ère dans les royaumes fondés par les généraux d’Alexandre le Grand et leurs successeurs, et dans l’Empire Kouchan qui a pris leur suite (Asie centrale, actuels Afghanistan et Pakistan).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Gréco-bouddhisme · Voir plus »

Hindouisme

Lors des cérémonies religieuses hindoues (les pujas), des fleurs et des fruits sont offerts. L’hindouisme (hindi: hindu dharm; devanāgarī: हिन्दू धर्म; tamoul: இந்து சமயம்; « religion hindoue »), ou sanatana dharma, (sanskrit IAST: sanātanadharma, en écriture devanāgarī: सनातनधर्म; « Loi Éternelle »), est l'une des plus anciennes religions du monde encore pratiquées« Une des dernières civilisations traditionnelles du monde antique encore vivante », dans Alain Danielou, La civilisation des différences, éditions Kailash, Les Cahiers du Mleccha.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Hindouisme · Voir plus »

Huayan

Huayan 華嚴 ou Huayanzong 華嚴宗 (sanskrit: Avatamsaka; jp: Kegon; cor: Hwaŏmor; vi: Hoa Nghiêm) est une école mahayaniste chinoise dont l’enseignement spéculatif, le Huayanlun (discours de Huayan), se base sur l’exégèse du sutra éponyme (Avatamsaka Sutra ou Huayanjing).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Huayan · Voir plus »

Huineng

Huìnéng (惠能 ou 慧能 Eno en japonais), (638 — 713) fut le sixième patriarche du chan en Chine.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Huineng · Voir plus »

Huiyuan

Huiyuan (334—6 jour du mois 416), japonais, est un moine célèbre de la dynastie Jin qui joua un rôle important dans le développement du bouddhisme au sud du Fleuve Yangtsé (Chang Jiang).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Huiyuan · Voir plus »

Inde

LInde est un pays d'Asie du Sud qui occupe la majeure partie du sous-continent indien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Inde · Voir plus »

Japon

Le Japon, en forme longue l’État du Japon, en japonais et respectivement, est un pays insulaire de l’Asie de l’Est.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Japon · Voir plus »

Jean-Marc Vivenza

Jean-Marc Vivenza (né en 1957) est un essayiste, musicologue et philosophe français.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Jean-Marc Vivenza · Voir plus »

Jogye

e L´ordre Jogye (조계종), officiellement l´ordre Jogye du bouddhisme coréen est l´ordre représentant le bouddhisme coréen traditionnel.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Jogye · Voir plus »

Kanishka

Kanishka est le souverain le plus connu de l'Empire kouchan au début de notre ère.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Kanishka · Voir plus »

Karuna (sanskrit)

Karuṇā (IAST; devanāgarī: करुणा) en pāli et en sanskrit, traduit en français par compassion, est au cœur de la pensée bouddhiste en général, et du bouddhisme mahāyāna en particulier.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Karuna (sanskrit) · Voir plus »

Kōan (bouddhisme)

Un kōan (transcription du japonais: こうあん, prononciation japonaise on'yomi du terme chinois:, littéralement: arrêt faisant jurisprudence) ou koan est une brève anecdote ou un court échange entre un maître et son disciple, absurde, énigmatique ou paradoxal, ne sollicitant pas la logique ordinaire, utilisée dans certaines écoles du bouddhisme chan (appelé son en Corée, zen au Japon ou Thiền au Viet Nam).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Kōan (bouddhisme) · Voir plus »

Kegon

L'école ou Kegon-shū (littéralement) est une des six écoles de Nara, suivant le bouddhisme.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Kegon · Voir plus »

Khitans

Cavaliers khitan chassant avec des aigles (dynastie Song) Les Khitan sont un peuple voisin des Mongols et des Toungouses, fondateur en 907 de l'empire des Khitan (aussi appelés Grands Khitan par moments) considéré dans l'historiographie chinoise comme la dynastie Liao (907 — 1125).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Khitans · Voir plus »

Kubilai Khan

Kubilai Khan ou (mongol bitchig : 20px (ᠬᠤᠪᠢᠯᠠᠢᠬᠠᠭᠠᠨ,translittération : Qubilai qaγan) ; mongol cyrillique : Хубилай хаан, translittération : Khubilai khaan), né le, mort le, est un khagan mongol puis un empereur de Chine de la dynastie Yuan qu'il fonda.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Kubilai Khan · Voir plus »

La Barrière sans porte

La Barrière sans porte (無門關, mandarin: Wumenguan, japonais: Mumonkan) est un recueil de 48 kōan chan compilé au début de par le moine chinois Wumen (無門) (1183-1260) et publié en 1228.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et La Barrière sans porte · Voir plus »

Lankavatara sutra

Le Laṅkāvatāra Sūtra (simplifié en ou), tire son nom du fait qu’il serait un recueil des paroles prononcées par le Bouddha lors de son arrivée à Sri Lanka.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Lankavatara sutra · Voir plus »

Le Recueil de la falaise bleue

Le Recueil de la falaise bleue (en mandarin Biyan lu ou, selon d'autres transcriptions, Pi-yen-lu 碧巖錄) est le plus ancien recueil de gong’an de la littérature chan.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Le Recueil de la falaise bleue · Voir plus »

Lokakshema

Lokakṣema Lokakshema (IAST: Lokakṣema), terme sanskrit signifiant « prospérité du monde », Zhī Lóujiāchèn (支婁迦讖) ou Zhī Chèn (支讖) en chinois, est le nom d'un traducteur pionner connu pour ses travaux sur les textes du bouddhisme mahāyāna retranscrit du sanskrit, entre autres, en chinois.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Lokakshema · Voir plus »

Lokottaravada

Lokottaravāda (pāli: Lokuttaravāda) était une des vingt écoles du bouddhisme ancien, également nommée Ekavyāvahārika (pāli: Ekabbohārā).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Lokottaravada · Voir plus »

Luoyang

Luoyang, ou Loyang est une ville de la province du Henan en Chine.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Luoyang · Voir plus »

Madhyamaka

Le Madhyamaka (sanskrit; chinois: Zhōng-guān 中觀, tibétain: dbu ma) ou Voie du milieu ou médiane, constitue avec le Cittamātra l'une des deux principales écoles spécifiques du bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Madhyamaka · Voir plus »

Maha Vairochana Sutra

Le Maha Vairochana Sutra (IAST Mahāvairocana sūtra), Mahavairochana tantra, ou Mahavairochana sutra est l'un des deux soutras essentiels des écoles tantriques tibétaines et japonaises (Shingon et dans une moindre mesure Tendai).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Maha Vairochana Sutra · Voir plus »

Mahamudra

cloche rituelle. Il aurait transmis la Mahamoudra à Tilopa. La Mahamudra ou Mahamoudra (sanskrit IAST: mahāmudrā; devanāgarī: महामुद्रा; THL: Chagya Chenpo, Chachen), « Grand Symbole » ou « Grand Sceau » désigne un système de méditation utilisé dans le bouddhisme pour atteindre l'éveil, la réalisation de la nature ultime de l'esprit et de la vacuité, pénétrant tous les phénomènes du saṃsāra et du nirvāṇa.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mahamudra · Voir plus »

Mahasamghika

Le Mahasamghika (IAST: Mahāsāṅghika ou mahāsāṃghika; pāli: Mahāsanghika, "Ceux de la Grande Assemblée" ou Mahāsangītikā, "Ceux de la Grande Récitation") est une école du bouddhisme ancien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mahasamghika · Voir plus »

Mahāyāna Mahāparinirvāṇa Sūtra

Le Mahāyāna Mahāparinirvāṇa Sūtra (nom sanskrit) ou Sūtra du Nirvana (ou plus simplement, coréen : Yeolbangyeong (Hangeul : 열반경, Hanja : 涅槃經) ; japonais ) est un sūtra du bouddhisme mahāyāna,, en Inde au puis étendu en Chine au par Dharmakṣema, traducteur chinois d'origine indienne.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mahāyāna Mahāparinirvāṇa Sūtra · Voir plus »

Maitreyanatha

Maitreyanātha, Maitreya-nātha (nātha: protecteur, maître) ou Maitreya (ch: mílè 彌勒; ja: Miroku), III-V siècles, est considéré comme l’un des fondateurs de l’école Cittamātra avec Asanga et Vasubandhu.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Maitreyanatha · Voir plus »

Mandchous

Les Mandchous (Mandchou : ᠮᠠᠨᠵᡠ, translit. : manju ) sont un peuple d'Asie vivant principalement en Mandchourie.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mandchous · Voir plus »

Mongolie

La Mongolie (en mongol, bitchig : ᠮᠣᠩᠭᠣᠯᠤᠯᠤᠰ, cyrillique: Монгол Улс, transcription latine: Mongol Uls, littéralement: « Pays mongol ») est un pays d'Asie, situé entre la Russie au nord et la Chine au sud.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mongolie · Voir plus »

Mongols

Les Mongols sont un peuple nomade vivant actuellement en Mongolie, en Russie et en Chine.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Mongols · Voir plus »

Népal

Le Népal, en forme longue la République démocratique fédérale du Népal, en népalais Nepāl, नेपाल et Sanghiya Loktantrik Ganatantratmak Nepāl, संघीय लोकतान्त्रिक गणतन्त्रात्मक नेपाल, est un pays enclavé de l'Himalaya, bordé au nord par la Chine (région autonome du Tibet), au sud, à l'ouest et à l'est par l'Inde.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Népal · Voir plus »

Nāgārjuna

Nāgārjuna est un moine, philosophe, écrivain bouddhiste indien (-), fondateur de l'école Madhyamaka et originaire de la région correspondant à l'Andhra Pradesh actuel.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Nāgārjuna · Voir plus »

Nichiren

Nichiren DaishōninKanji 日蓮大聖人 lit. Grand Sage Nichiren: Titre honorifique utilisé par la Nichiren Shōshū: http://ecolefuji.free.fr/ - et la Sōka Gakkai: http://www.soka-bouddhisme.fr/; Voir aussi le chapitre 2 de cet article.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Nichiren · Voir plus »

Nirmāṇakāya

Dans le bouddhisme, le Nirmāṇakāya (Nirmāṇa: fabriqué, produit, kāya: corps) est le corps d'émanation ou corps physique du bouddha que nous pouvons percevoir.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Nirmāṇakāya · Voir plus »

Nirvana (monde indien)

Nirvana (sanskrit IAST: Nirvāṇa; pali: Nibbāna) est un concept philosophique de l'hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme qui signifieThe Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet « extinction » (du feu des passions, de l'ignorance) ou « libération » (du saṃsāra, du cycle des réincarnations).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Nirvana (monde indien) · Voir plus »

Paramita

Pāramitā (sanskrit) ou pāramī (pāli), पारमिता (devanāgarī), qu'on traduit souvent par « perfection », signifie littéralement « aller au-delà » ou « atteindre l'autre rive », pāra signifiant aussi rive et but.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Paramita · Voir plus »

Pic des Vautours

Le pic des Vautours (pali: Gijjhakuta, sanskrit: Gridhrakuta, IAST: Gṛdhrakūṭa, devanagari: गृध्रकूट) est une montagne de la ville de Rajgir (autrefois Rajagaha, capitale du royaume de Magadha), dans le district de Nālandā, État du Bihar, en Inde.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Pic des Vautours · Voir plus »

Prajnaparamita

La littérature prajñāpāramitā (terme sanskrit; devanagari: प्रज्ञापारमिता) ou perfection de la sagesse est un ensemble de textes du bouddhisme mahāyāna développant le thème de la perfection (paramita) de la sagesse transcendante (prajna, de jñā « connaître » précédé du préfixe d’insistance pra), perception aiguë permettant de reconnaître la nature réelle de toutes choses et concepts comme vide (shunya), et d’atteindre à l’éveil de la bouddhéité.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Prajnaparamita · Voir plus »

Princesse Wencheng

De gauche à droite: Bhrikuti, Songsten Gampo et Wencheng La princesse Wencheng ( ) parfois réduit à son nom, Wencheng (vers 623 – 680), parente de l'empereur chinois Tang Taizong (r.626 – 649) de la Dynastie Tang, fut avec la mythique princesse népalaise Bhrikuti l’une des deux épouses les plus connues du roi et empereur tibétain Songtsen Gampo.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Princesse Wencheng · Voir plus »

Rinzai

Myōan Eisai Le « jardin sec » du temple Ryōan-ji de l'école Rinzai à Kyōto L' est l'une des trois écoles du bouddhisme zen japonais avec Sōtō et Ōbaku.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Rinzai · Voir plus »

Saṃsāra

roue de vie et les rayons du saṃsāra Le saṃsāra (संसार terme sanskrit signifiant « ensemble de ce qui circule », d'où « transmigration »; en) signifie « transition » mais aussi « transmigration », « courant des renaissances successives ». Dans le bouddhisme, il s'agit du cycle des existences conditionnées successives, soumises à la souffrance, à l'attachement et à l'ignorance.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Saṃsāra · Voir plus »

Sanskrit

Le sanskrit ou sanscrit (trans) est une langue indo-européenne de la famille indo-aryenne, autrefois parlée dans le sous-continent indien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sanskrit · Voir plus »

Sautrāntika

Le Sautrāntika (sanskrit; pāli: Suttavādā; chinois: Jing-liangbu; Japonais: Kyō-bu) est l'une des écoles du bouddhisme hinayana.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sautrāntika · Voir plus »

Sōtō

L'école Sōtō ou Caodong (曹洞宗, en japonais: sōtō-shū, en mandarin caodongzong) est la principale école du bouddhisme zenJacques Brosse.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sōtō · Voir plus »

Sūtra de l’Estrade

Le Sūtra de l’estrade du joyau de la loi du sixième patriarche ou Sūtra de l’Estrade est un texte mahāyāna produit en Chine entre le et le par l’école Chan.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra de l’Estrade · Voir plus »

Sūtra de Vimalakirti

Le « Sūtra de Vimalakīrti » (विमलकीर्ति-निर्देश-सूत्र, Vimalakīrti nirdeśa sūtra ;, littéralement, « Sûtra de l'enseignement de Vimalakîrti ») est considéré comme l'un des textes les plus profonds du Bouddhisme Mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra de Vimalakirti · Voir plus »

Sūtra du Cœur

Le Sūtra du Cœur (sanskrit: texte / texte), texte du bouddhisme mahāyāna, est probablement le texte bouddhique le plus connu et l’un des plus importants; il est fréquemment récité par des moines et des bouddhistes laïcs.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra du Cœur · Voir plus »

Sūtra du Diamant

Le Sūtra du diamant est l'un des grands textes du bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra du Diamant · Voir plus »

Sūtra du Lotus

Commentaire du Sūtra du Lotus datant de 615, copie attribuée au prince japonais Shōtoku. Le Sūtra du Lotus est l'appellation simplifiée du Sūtra du Lotus de la Loi merveilleuse, en sanskrit texte / texte, en chinois Miàofǎ Liánhuā Jīng (妙法蓮華經), souvent abrégé en Fǎhuā Jīng (法華經), en coréen Myobeop Yeonhwa Kyong, en japonais Myōhō Renge Kyō (妙法蓮華経), abrégé en Hokkekyō.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra du Lotus · Voir plus »

Sūtra du pic du vajra

Le Sūtra du pic du vajra, en sanskrit Vajraśekhara Sūtra, en chinois Jingangding jing 《金刚顶经》; en japonais, est avec le Maha Vairochana Sutra l’un des textes fondateurs de l'école tantrique japonaise Shingon.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sūtra du pic du vajra · Voir plus »

Shantideva

Shantideva (terme sanskrit शान्तिदेव, IAST Śāntideva, vers 685-763) est un philosophe indien madhyamika, une branche du bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Shantideva · Voir plus »

Shingon

Kūkai, fondateur de l'école Shingon est une école bouddhiste japonaise ésotérique, fondée au par le moine Kūkai (空海) qui reçut le titre posthume de Kōbō Daishi (弘法大師), le grand diffuseur de la Loihttp://www.komyo-in.net/ Temple Komyo-in.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Shingon · Voir plus »

Shintoïsme

torii, sanctuaire de Fushimi Inari, Kyōto. Le ou shintoïsme (//) est un ensemble de croyances datant de l'histoire ancienne du Japon, parfois reconnu comme religion.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Shintoïsme · Voir plus »

Shurangama Sutra

Le Shurangama Sutra (IAST Śūraṅgama Sūtra), nom chinois Dafoding shoulengyan jing (大佛頂首楞嚴經) ou Lengyan jing (楞嚴經), fut vénéré dès la dynastie Tang par toutes les écoles du bouddhisme chinois et beaucoup commenté au cours des siècles suivants.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Shurangama Sutra · Voir plus »

Siddhartha Gautama

Musée Guimet. Siddhārtha Gautama (sanskrit; pāli: Siddhattha Gotama), dit Shakyamuni (« sage des Śākyas ») ou le Bouddha (« l’Éveillé »), est un chef spirituel qui vécut au ou au, fondateur historique d'une communauté de moines errants qui donnera naissance au bouddhisme.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Siddhartha Gautama · Voir plus »

Son (bouddhisme)

Le Son est le nom en coréen du bouddhisme chán chinois, appelé zen au Japon.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Son (bouddhisme) · Voir plus »

Songtsen Gampo

Statue de Songtsen Gampo à cheval, Dehradun, devant le bibliothèque de Songtsen. Yerpa. Songtsen Gampo ( ; né vers 609-613 - mort en 650), de la dynastie Yarlung, fut avec Trisong Detsen et Tri Ralpachen l'un des du Tibet.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Songtsen Gampo · Voir plus »

Sutra

Un sutra (sanskrit IAST: sūtra; devanagari सूत्र; pali: sutta; signifiant « fil; aphorisme; traité de rituel ou canonique ») est ce qu'on nomme en Occident un « classique », un « canon » voire, simplement, un « livre ». Le terme s'applique à des écrits spéculatifs ou philosophiques rédigés sous forme d'aphorismes.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Sutra · Voir plus »

Tantrisme

Le tantrisme, dont le mot d'origine occidentale inventé au est dérivé du terme tantraMichel Angot, L'Inde classique, Les Belles Lettres, Paris, 2007, page 142-144 (sanskrit IAST; devanāgarī: तन्त्र; « règle, traité »)The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet, désigne un ensemble de textes, de doctrines, de rituels et de méthodes initiatiques, qui ont pénétré de façon diffuse la plupart des branches de l'hindouisme (y compris le jaïnisme) et dont la définition exacte ainsi que l'origine historique restent un sujet de discussion parmi les spécialistes occidentaux.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tantrisme · Voir plus »

Taoïsme

calligraphie 草書 ''cǎoshū'' « herbes folles », un style très libre influencé par le taoïsme. Le taoïsme (chinois: 道教, pinyin: dàojiào, « enseignement de la voie ») est un des trois piliers de la pensée chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme, et se fonde sur l'existence d'un principe à l’origine de toute chose, appelé « Tao ». Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Zhuāngzǐ de Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques qui influencèrent de façon significative tout l’Extrême-Orient, et même l'Occident depuis le.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Taoïsme · Voir plus »

Tathagatagarbha

Le tathāgatagarbha, « matrice » ou « embryon » de bouddha, encore appelé « nature de bouddha » ou « graine d'éveil », est le germe renfermant la nature essentielle, universelle et immortelle présente en tout être sensible, cause et potentiel d’illumination (nirvāṇa).

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tathagatagarbha · Voir plus »

Tendai

Enryaku-ji monastère situé sur le Mont Hiei: Yokokawa-chudo. Créée en 805 par le moine Saichô (767-822), l'école Tendai est la forme qu'a prise au Japon l'école chinoise Tiantai du bouddhisme mahayanique, fondée par le religieux Zhiyi (538-597) de la dynastie Sui.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tendai · Voir plus »

Terre pure

Byōdō-in, 1053, Uji, Japon La Terre pure, désigne lunivers occidental Béatitude (sk. Sukhāvatī « Bienheureuse ») du bouddha Amitābha (ou), aussi nommé Amitāyus.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Terre pure · Voir plus »

Terres de bodhisattva

Bodhisattva debout Ier-IIIe siècle, Pakistan région du Gandhara monastère de Shahbaz-Garhi, musée Guimet Les terres (bhūmi) de bodhisattva, terme du bouddhisme, correspondent à dix étapes que les bodhisattvas doivent passer sur le chemin de l'éveil.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Terres de bodhisattva · Voir plus »

Theravāda

Le theravādaPāli: theravāda: थेरवाद / Sanskrit: sthaviravāda: स्थविरवाद / Littéralement: Doctrine des Anciens ou Enseignements des Aînés est une branche ancienne du bouddhisme hīnayāna issue de l'école Sthaviravāda.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Theravāda · Voir plus »

Thiền

Thiền est le nom vietnamien du bouddhisme chan également connu sous le nom de zen dans sa version japonaise.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Thiền · Voir plus »

Tiantai

L'école Tiantai (天台宗, pinyin: Tiāntái zōng) est une école chinoise du bouddhisme mahâyâna apparue au, dont l'interprétation des sutras et les élaborations spéculatives exercèrent une grande influence sur le développement du bouddhisme en Chine, au Japon et en Corée.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tiantai · Voir plus »

Tibétains

Les Tibétains forment un peuple natif du Tibet.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tibétains · Voir plus »

Tibet

Le Tibet, ou anciennement Thibet, est une région de plateau située au nord de l'Himalaya en Asie, habitée traditionnellement par les Tibétains et d'autres groupes ethniques (Monbas, Qiang et Lhobas) et comportant également une population importante de Hans et de Huis.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Tibet · Voir plus »

Trikāya

Trikāya (sanskrit; devanagari: त्रिकाय; tib.: sku-gsum) ou triple corps des bouddhas désigne dans le theravāda, le mahāyāna et le vajrayāna, trois plans d'expression de l'éveil, ou encore dimensions de la réalité.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Trikāya · Voir plus »

Upaya

Upāya sanskrit et pāli (उपाय) signifie: moyen, méthode.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Upaya · Voir plus »

Vairocana

Bouddha Vairocana Vairochana ou Mahā Vairocana (sanskrit): "Grand soleil", "Grande lumière" ou le "Resplendissant", Dari Rulai et Rulaifo (Dàrì Rúlái ou Rúláifó 大日如來 ou 如來佛) en chinois, en japonais, Namnang en tibétain, est le bouddha central des écoles tantriques (tibétaines ou Shingon), ainsi que des écoles mahayana chinoises et japonaises Tiantai-Tendaï et Huayan-Kegon.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Vairocana · Voir plus »

Vasubandhu

Chan Vasubandhu, (c.- siècles), moine bouddhiste gandharais, est l’un des fondateurs de l’école yogācāra avec son demi-frère Asanga et Maitreyanatha.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Vasubandhu · Voir plus »

Yâna

Yâna (sanskrit et pali: "véhicule") désigne dans le bouddhisme un mode, une école, ou une voie de la pratique spirituelle.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Yâna · Voir plus »

Yelü Chucai

Yelü Chucai ((ou Yeh-lü Ch'u-ts-ai), (Urtu Saqal en mongol), est un Khitan, né le à Yanjing, sous la dynastie jürchen Jin, et décédé le. Il était influent auprès des khagans de l'Empire mongol auprès desquels il a eu d'importantes fonctions pendant 30 ans.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Yelü Chucai · Voir plus »

Yidam

Le Yidam (tibétain), ou Ishta-devata (sanskrit IAST: iṣṭadevatā ou iṣṭadeva), est un concept religieux de dévotion (bhakti) de l'hindouisme et du bouddhisme sur le sous-continent indien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Yidam · Voir plus »

Zen

wuwei'' du taoïsme. Le zen est une branche japonaise du bouddhisme mahāyāna.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et Zen · Voir plus »

127

Cette page concerne l'année 127 du calendrier julien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 127 · Voir plus »

147

Cette page concerne l'année 147 du calendrier julien.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 147 · Voir plus »

178

178 est une année commune commençant un mercredi.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 178 · Voir plus »

189

189 est une année commune commençant un mercredi.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 189 · Voir plus »

372

372 est une année bissextile commençant un dimanche.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 372 · Voir plus »

402

Sou d'Honorius frappé à Ravenne, qui devient sa capitale en 402.

Nouveau!!: Bouddhisme mahāyāna et 402 · Voir plus »

Redirections ici:

Bouddhisme Mahâyâna, Bouddhisme Mahāyāna, Bouddhisme du grand véhicule, Bouddhisme mahayana, Bouddhisme mahâyâna, Grand Véhicule, Grand véhicule, Mahayana, Mahâyâna, Mahāyāna.

SortantEntrants
Hey! Nous sommes sur Facebook maintenant! »