Logo
Unionpédia
Communication
Disponible sur Google Play
Nouveau! Téléchargez Unionpédia sur votre appareil Android™!
Télécharger
Accès plus rapide que le navigateur!
 

Nucléotide

Indice Nucléotide

Un nucléotide est une molécule organique qui est l'élément de base d'un acide nucléique tel que l'ADN ou l'ARN.

63 relations: Acide aspartique, Acide désoxyribonucléique, Acide nucléique, Acide ribonucléique, Adénine, Adénosine diphosphate, Adénosine monophosphate, Adénosine triphosphate, Amide, Amine (chimie), Analogue de nucléosides, Atome, Base azotée, Bicarbonate, Biochimie, Biologie de synthèse, Cellule (biologie), Coenzyme, Cofacteur (biochimie), Cytidine monophosphate, Cytidine triphosphate, Cytosine, Désoxyadénosine monophosphate, Désoxycytidine monophosphate, Désoxyguanosine monophosphate, Désoxyribonucléotide, Désoxyribose, DNTP, Formiate, Glucide, Glutamine, Glycine (acide aminé), Groupe fonctionnel, Guanine, Guanosine monophosphate, Guanosine triphosphate, Hépatite C, Hydrogène, Hydrolyse, Hydroxyle, Liaison hydrogène, Liaison phosphodiester, Métabolisme, Nucléoside, Ose, Paire de bases, Pentose, Phosphate, Purine, Pyrimidine, ..., Ribonucléotide, Ribose, Ribothymidine, Signalisation cellulaire, Sofosbuvir, Sucre, Thymidine, Thymidine monophosphate, Thymine, Union internationale de chimie pure et appliquée, Uracile, Uridine monophosphate, Uridine triphosphate. Développer l'indice (13 plus) »

Acide aspartique

L’acide aspartique (abréviations IUPAC-IUBMB: Asp et D), est un α-aminé dont l'énantiomère L est l'un des acides aminés protéinogènes, encodé sur les ARN messagers par les codons GAU et GAC.

Nouveau!!: Nucléotide et Acide aspartique · Voir plus »

Acide désoxyribonucléique

noyau. Structure de la double hélice d'ADN. C''' entre les deux armatures de la double hélice, constituées d'une alternance de phosphate et de désoxyribose. L'acide désoxyribonucléique ou ADN (en anglais, deoxyribonucleic acid ou deoxyribose nucleic acid ou DNA) est une macromolécule biologique présente dans toutes les cellules ainsi que chez de nombreux virus.

Nouveau!!: Nucléotide et Acide désoxyribonucléique · Voir plus »

Acide nucléique

Les acides nucléiques sont des macromolécules, c’est-à-dire de grosses molécules relativement complexes.

Nouveau!!: Nucléotide et Acide nucléique · Voir plus »

Acide ribonucléique

url texte.

Nouveau!!: Nucléotide et Acide ribonucléique · Voir plus »

Adénine

Ladénine est un composé essentiel au vivant.

Nouveau!!: Nucléotide et Adénine · Voir plus »

Adénosine diphosphate

L'adénosine diphosphate ou ADP est un nucléotide.

Nouveau!!: Nucléotide et Adénosine diphosphate · Voir plus »

Adénosine monophosphate

L’adénosine monophosphate (AMP), également appelée acide 5'-adénylique, est un ribonucléotide constitué de résidus d'adénine, une base nucléique, et de ribose estérifié par un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Adénosine monophosphate · Voir plus »

Adénosine triphosphate

L’adénosine triphosphate, ou ATP, est un nucléotide formé à partir d'un nucléoside à un triphosphate. Dans la biochimie de tous les êtres vivants connus, l'ATP fournit l'énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme, à la locomotion, à la division cellulaire, ou encore au transport actif d'espèces chimiques à travers les membranes biologiques. Afin de libérer cette énergie, la molécule d'ATP est clivée, par hydrolyse, en adénosine diphosphate (ADP) et en phosphate, réaction qui s'accompagne d'une variation d'enthalpie libre standard ΔG de, sur de, Harvard Medical School.. Les cellules régénèrent ensuite l'ATP à partir de l'ADP essentiellement de trois manières différentes: par phosphorylation oxydative dans le cadre de la respiration cellulaire, par photophosphorylation dans le cadre de la photosynthèse, et par phosphorylation au niveau du substrat au cours de certaines réactions chimiques exergoniques, par exemple au cours de la glycolyse ou du cycle de Krebs. Ainsi, le corps humain ne contient à chaque instant qu'environ d'ATP mais consomme et régénère chaque jour de l'ordre de son propre poids en ATP. La molécule d'ATP consiste en un groupe triphosphate lié à l'atome de carbone 5’ d'un résidu de ribose, un pentose, dont l'atome de carbone 1’ est lié à l'atome d'azote 9’ d'un résidu d'adénine, une base purique. Les deux liaisons phosphoanhydride P–O–P du groupe triphosphate sont des liaisons à haut potentiel de transfert, c'est-à-dire que leur clivage par hydrolyse libère une importante quantité d'énergie: il s'agit d'une réaction exergonique. Le couplage d'une telle réaction exergonique avec une réaction endergonique, c'est-à-dire qui absorbe de l'énergie, est susceptible de rendre cette dernière thermodynamiquement possible. De cette façon, les réactions du métabolisme qui nécessitent un apport d'énergie, telles que les réactions de biosynthèse, qui ne se produisent spontanément que très lentement ou pas du tout, peuvent se dérouler bien plus rapidement dans les cellules. L'ATP est le précurseur d'un certain nombre de cofacteurs enzymatiques importants, comme le NAD+ ou la coenzyme A. C'est également une coenzyme de transfert de groupes phosphate associée de manière non covalente aux enzymes de la famille des kinases. Ces dernières interviennent dans la transduction de certaines voies de signalisation cellulaire, par phosphorylation de protéines et d'enzymes cibles, dont l'activité se trouve ainsi régulée, ou par phosphorylation de lipides. L'ATP est également le substrat de l'adénylate cyclase, qui le convertit en AMP cyclique. Celui-ci est un messager secondaire intracellulaire, prenant la suite notamment d'hormones telles que le glucagon et l'adrénaline pour agir sur le métabolisme du glycogène, des glucides et des lipides en général. Le rapport entre la concentration d'ATP et la concentration d'AMP est utilisé par les cellules pour déterminer leur charge énergétique, c'est-à-dire la quantité d'énergie dont elles disposent, ce qui leur permet, selon les cas, d'orienter leur métabolisme vers la production ou vers le stockage de l'énergie métabolique. Par ailleurs, l'ATP est utilisé par les ARN polymérases dans le processus de transcription de l'ADN en ARN ribosomique et en ARN messager. L'ATP a été découvert en 1929 par le biochimiste allemand Karl Lohmann et, parallèlement, par les biochimistes américain Cyrus Fiske et indien. C'est l'Allemand Fritz Albert Lipmann qui a suggéré qu'il joue le rôle d'intermédiaire entre réactions qui libèrent de l'énergie et réactions qui en absorbent. L'ATP a été synthétisé en laboratoire pour la première fois en 1948 par Alexander Robert Todd.

Nouveau!!: Nucléotide et Adénosine triphosphate · Voir plus »

Amide

Structure générale des amides Un amide est un composé organique dérivé d'un acide carboxylique.

Nouveau!!: Nucléotide et Amide · Voir plus »

Amine (chimie)

Une amine est un composé organique dérivé de l'ammoniac dont au moins un atome d'hydrogène a été remplacé par un groupe carboné.

Nouveau!!: Nucléotide et Amine (chimie) · Voir plus »

Analogue de nucléosides

Les analogues de nucléosides sont une gamme de produits antiviraux utilisés pour prévenir la réplication virale dans les cellules infectées.

Nouveau!!: Nucléotide et Analogue de nucléosides · Voir plus »

Atome

hélium 4, agrandi à droite, est formé de deux protons et de deux neutrons. Atomes de carbone à la surface de graphite observés par microscope à effet tunnel. Un atome est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec un autre.

Nouveau!!: Nucléotide et Atome · Voir plus »

Base azotée

Les bases azotées, ou bases nucléiques, voire nucléobases, sont des composés organiques azotés présents dans les acides nucléiques sous forme de nucléotides dans lesquels elles sont liées à un ose, le ribose dans le cas de l'ARN et le désoxyribose dans le cas de l'ADN.

Nouveau!!: Nucléotide et Base azotée · Voir plus »

Bicarbonate

Le bicarbonate, ou hydrogénocarbonate, est un ion polyatomique dont la formule chimique est HCO3-.

Nouveau!!: Nucléotide et Bicarbonate · Voir plus »

Biochimie

Représentation tridimensionnelle de la neuraminidase. Les coordonnées des atomes ont été obtenues par cristallographie aux rayons X sur un échantillon de protéine cristallisée. en Relations schématiques entre la biochimie, la génétique et la biologie moléculaire. La biochimie est l'étude des réactions chimiques qui se déroulent au sein des êtres vivants, et notamment dans les cellules.

Nouveau!!: Nucléotide et Biochimie · Voir plus »

Biologie de synthèse

La biologie de synthèse, ou biologie synthétique, est un domaine scientifique et biotechnologique émergeant qui combine biologie et principes d'ingénierie, dans le but de concevoir et construire (« synthétiser ») de nouveaux systèmes et fonctions biologiques, avec des applications notamment développées par les secteurs agropharmaceutique, chimique, agricole et énergétique.

Nouveau!!: Nucléotide et Biologie de synthèse · Voir plus »

Cellule (biologie)

consulté le.

Nouveau!!: Nucléotide et Cellule (biologie) · Voir plus »

Coenzyme

Les coenzymes (nom masculin ou féminin) sont des molécules organiques particulières ayant pour spécificité de servir de cofacteurs dans certaines enzymes, en participant à la réaction catalytique.

Nouveau!!: Nucléotide et Coenzyme · Voir plus »

Cofacteur (biochimie)

centres fer-soufre et hème. En biochimie, un cofacteur est un composé chimique non protéique mais qui est nécessaire à l'activité biologique d'une protéine, le plus souvent une enzyme.

Nouveau!!: Nucléotide et Cofacteur (biochimie) · Voir plus »

Cytidine monophosphate

La cytidine monophosphate (CMP), ou acide 5'-cytidylique, est un ribonucléotide présent dans l'ADN et l'ARN.

Nouveau!!: Nucléotide et Cytidine monophosphate · Voir plus »

Cytidine triphosphate

La cytidine triphosphate (CTP) est un coenzyme de transfert de groupements phosphate qui est associé de façon non covalente (c'est un co-substrat) aux enzymes de la classe des kinases.

Nouveau!!: Nucléotide et Cytidine triphosphate · Voir plus »

Cytosine

La cytosine est une base nucléique, et plus exactement une base pyrimidique (voir aussi ADN et ARN).

Nouveau!!: Nucléotide et Cytosine · Voir plus »

Désoxyadénosine monophosphate

Le désoxyadénosine monophosphate (dAMP) est un désoxyribonucléotide constitué de résidus d'adénosine et de, ce dernier étant lié à un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Désoxyadénosine monophosphate · Voir plus »

Désoxycytidine monophosphate

La désoxycytidine monophosphate (dCMP) est un désoxyribonucléotide constitué de résidus de cytosine et de lié à un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Désoxycytidine monophosphate · Voir plus »

Désoxyguanosine monophosphate

La désoxyguanosine monophosphate (dGMP) est un désoxyribonucléotide constitué de résidus de guanine et de lié à un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Désoxyguanosine monophosphate · Voir plus »

Désoxyribonucléotide

Un désoxyribonucléotide est l'unité élémentaire de l'ADN.

Nouveau!!: Nucléotide et Désoxyribonucléotide · Voir plus »

Désoxyribose

Le désoxyribose, ou plus exactement le 2-désoxyribose, est un pentose (aldopentose) dérivé du ribose par substitution d'hydrogène en remplacement du groupement hydroxyle en position 2, ce qui implique la perte d'un oxygène.

Nouveau!!: Nucléotide et Désoxyribose · Voir plus »

DNTP

dNTP Un dNTP est l'appellation courante du mélange des quatre désoxyribonucléotides: dATP (désoxy-adénine tri-phosphate), dCTP (désoxy-cytosine tri-phosphate), dGTP (désoxy-guanine tri-phosphate), dTTP (désoxy-thymine tri-phosphate).

Nouveau!!: Nucléotide et DNTP · Voir plus »

Formiate

L'ion formiate (nom trivial) ou méthanoate (nomenclature systématique), de formule HCOO-, est un anion carboxylate, la base conjuguée de l'acide méthanoïque ou acide formique (HCOOH).

Nouveau!!: Nucléotide et Formiate · Voir plus »

Glucide

OH;- un groupe aldéhyde. Les grains et céréales contiennent une grande quantité de glucides L'Union internationale de chimie pure et appliquée (IUPAC) définit les glucides comme une classe de composés organiques contenant un groupe carbonyle (aldéhyde ou cétone) et au moins deux groupes hydroxyle (-OH).

Nouveau!!: Nucléotide et Glucide · Voir plus »

Glutamine

La glutamine (abréviations IUPAC-IUBMB: Gln et Q) est un α-aminé dont l'énantiomère L est l'un des acides aminés protéinogènes, encodé sur les ARN messagers par les codons CAA et CAG.

Nouveau!!: Nucléotide et Glutamine · Voir plus »

Glycine (acide aminé)

La glycine (abréviations UICPA-UIBBM: Gly et G) est un α-aminé et l'un des vingt-deux acides aminés protéinogènes.

Nouveau!!: Nucléotide et Glycine (acide aminé) · Voir plus »

Groupe fonctionnel

En chimie, les composés organiques peuvent être considérés comme constitués d'un squelette relativement non réactif appelé lalcane parent en nomenclature substitutive, et d’un ou plusieurs groupes fonctionnels.

Nouveau!!: Nucléotide et Groupe fonctionnel · Voir plus »

Guanine

La guanine est une base nucléique, et plus exactement une base purique (voir aussi ADN et ARN).

Nouveau!!: Nucléotide et Guanine · Voir plus »

Guanosine monophosphate

La guanosine monophosphate (GMP), ou en français monophosphate de guanosine, ou acide guanylique CEE Journal officiel des Communautés européennes L 146,.

Nouveau!!: Nucléotide et Guanosine monophosphate · Voir plus »

Guanosine triphosphate

La guanosine triphosphate (GTP) est un coenzyme de transfert de groupements phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Guanosine triphosphate · Voir plus »

Hépatite C

L' est une maladie infectieuse transmissible par le sang et due au virus éponyme.

Nouveau!!: Nucléotide et Hépatite C · Voir plus »

Hydrogène

L'hydrogène est l'élément chimique de numéro atomique 1, de symbole H. L'hydrogène présent sur Terre est presque entièrement constitué de l'isotope stable H (un proton, zéro neutron), mais comporte environ 0,01 % de H (un proton, un neutron), stable également.

Nouveau!!: Nucléotide et Hydrogène · Voir plus »

Hydrolyse

Une hydrolyse (du grec hydro: eau et lysis: briser) est une réaction chimique dans laquelle une liaison covalente est rompue par action d'une molécule d'eau.

Nouveau!!: Nucléotide et Hydrolyse · Voir plus »

Hydroxyle

En chimie organique, l'adjectif hydroxyle ou oxhydryle désigne à l'origine l'entité OH comportant un atome d'oxygène et d'hydrogène lié.

Nouveau!!: Nucléotide et Hydroxyle · Voir plus »

Liaison hydrogène

Liaison hydrogène entre des molécules d'eau. La liaison hydrogène ou pont hydrogène est une force intermoléculaire impliquant un atome d'hydrogène et un atome électronégatif comme l'oxygène, l'azote et le fluor.

Nouveau!!: Nucléotide et Liaison hydrogène · Voir plus »

Liaison phosphodiester

La liaison phosphodiester correspond au lien entre le phosphore d'un groupement phosphate avec deux autres molécules via 2 liens ester, il s'agit donc en fait de deux liaisons phosphoester.

Nouveau!!: Nucléotide et Liaison phosphodiester · Voir plus »

Métabolisme

Le métabolisme est l'ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein d'un être vivant pour lui permettre notamment de se maintenir en vie, de se reproduire, de se développer et de répondre aux stimuli de son environnement.

Nouveau!!: Nucléotide et Métabolisme · Voir plus »

Nucléoside

Les nucléosides sont des glycosylamines constitués d'une base nucléique liée à un ribose ou un désoxyribose via une liaison glycosidique.

Nouveau!!: Nucléotide et Nucléoside · Voir plus »

Ose

Un ose (ou monosaccharide) est le monomère des glucides.

Nouveau!!: Nucléotide et Ose · Voir plus »

Paire de bases

Paire de base GC avec ses 3 liaisons hydrogène intermoléculaires Paire de base AT avec ses 2 liaisons hydrogène intermoléculaires Les paires de bases (en gris clair) relient les deux brins de l'ADN (en gris foncé) Une paire de bases est l'appariement de deux bases nucléiques situées sur deux brins complémentaires d'ADN ou ARN.

Nouveau!!: Nucléotide et Paire de bases · Voir plus »

Pentose

Les pentoses sont des oses (monosaccharides) qui comportent 5 atomes de carbone.

Nouveau!!: Nucléotide et Pentose · Voir plus »

Phosphate

Atlas mondial des océans).. Phosphate dans une coupelle.

Nouveau!!: Nucléotide et Phosphate · Voir plus »

Purine

La purine est une molécule azotée hétérocyclique constituée d'un cycle pyrimidine fusionné à un cycle imidazole.

Nouveau!!: Nucléotide et Purine · Voir plus »

Pyrimidine

La pyrimidine (ou 1,3-diazine) est une molécule azotée hétérocyclique aromatique (C4H4N2) voisine de la pyridine et comportant deux atomes d'azote.

Nouveau!!: Nucléotide et Pyrimidine · Voir plus »

Ribonucléotide

Un ribonucléotide comprend une base nucléique (adénine, guanine, cytosine ou uracile), un ribose et un ou plusieurs groupements phosphates (un à trois).

Nouveau!!: Nucléotide et Ribonucléotide · Voir plus »

Ribose

Le ribose est un aldopentose (un pentose du type aldose), c'est un ose constitué d’une chaîne de cinq éléments carbone ainsi que d’une fonction aldéhyde.

Nouveau!!: Nucléotide et Ribose · Voir plus »

Ribothymidine

La ribothymidine (rT), ou 5-méthyluridine (m5U), est un ribonucléoside constitué de résidus de thymine et de ribose combinés par une liaison glycosidique β-N1.

Nouveau!!: Nucléotide et Ribothymidine · Voir plus »

Signalisation cellulaire

La signalisation cellulaire est un système complexe de communication qui régit les processus fondamentaux des cellules et coordonne leur activité.

Nouveau!!: Nucléotide et Signalisation cellulaire · Voir plus »

Sofosbuvir

Le sofosbuvir (commercialisé sous la marque Sovaldi par la firme américaine pharmaceutique Gilead Sciences) est une molécule, inhibiteur de la polymérase NS5B, analogue de nucléotides, développé comme médicament dans le traitement de l'hépatite C.

Nouveau!!: Nucléotide et Sofosbuvir · Voir plus »

Sucre

Usine sucrière transformant la canne à sucre en sucre de canne à La Réunion. Cristaux de sucre raffiné (macro-photographie). Le sucre est une substance de saveur douce extraite principalement de la canne à sucre et de la betterave sucrière.

Nouveau!!: Nucléotide et Sucre · Voir plus »

Thymidine

La thymidine, ou désoxythymidine, est un désoxyribonucléoside constitué de résidus de thymine et de combinés par une liaison glycosidique.

Nouveau!!: Nucléotide et Thymidine · Voir plus »

Thymidine monophosphate

La thymidine monophosphate (TMP), également appelée désoxythymidine monophosphate (dTMP) ou 5'-thymidilate, est un désoxyribonucléotide constitué de résidus de thymine et de lié à un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Thymidine monophosphate · Voir plus »

Thymine

La thymine est une base nucléique (base pyrimidique) entrant dans la constitution des nucléotides, composants de base (ou monomères) des acides nucléiques.

Nouveau!!: Nucléotide et Thymine · Voir plus »

Union internationale de chimie pure et appliquée

L’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA, en anglais texte) est une organisation non gouvernementale ayant son siège à Zurich, créée en 1919 qui s’intéresse aux progrès en chimie, chimie physique, biochimie Elle a pour membres des sociétés nationales de chimie.

Nouveau!!: Nucléotide et Union internationale de chimie pure et appliquée · Voir plus »

Uracile

L'uracile (usuellement noté "U") est une base nucléique (base pyrimidique) spécifique à l'ARN.

Nouveau!!: Nucléotide et Uracile · Voir plus »

Uridine monophosphate

L’uridine monophosphate (UMP), également appelée acide 5'-uridylique, est un ribonucléotide constitué de résidus d'uridine, une base nucléique, et de ribose estérifié par un groupe phosphate.

Nouveau!!: Nucléotide et Uridine monophosphate · Voir plus »

Uridine triphosphate

L'uridine triphosphate est un coenzyme de transfert de groupements phosphate qui est associé de façon non covalente (c'est un co-substrat) aux enzymes de la classe des kinases.

Nouveau!!: Nucléotide et Uridine triphosphate · Voir plus »

Redirections ici:

Nucleotide, Nucleotides, Nucléoside monophosphate, Nucléotides, Polynucléotides.

SortantEntrants
Hey! Nous sommes sur Facebook maintenant! »