Logo
Unionpédia
Communication
Disponible sur Google Play
Nouveau! Téléchargez Unionpédia sur votre appareil Android™!
Gratuit
Accès plus rapide que le navigateur!
 

RAD51

Indice RAD51

La recombinase RAD51 fait partie de la famille des protéines RAD51.

29 relations: Acide aminé, Acide désoxyribonucléique, Adénosine triphosphate, Archaea, Bactérie, BRCA2, Brin d'acide nucléique, Chromosome 15 humain, Code génétique, Complémentarité (acide nucléique), Eukaryota, Gène, Homo sapiens, Homologie (évolution), Hydrolyse, Levure, Mammifère, Méiose, Mouvements en miroir familiaux congénitaux, Paire de bases, PALB2, Polyadénylation, Protéine, Protéine de réplication A, Réparation de l'ADN, Résidu (biochimie), RecA, Recombinaison homologue, Saccharomyces cerevisiae.

Acide aminé

carbone α est orangé. méthanogènes. α-aminés protéinogènes; il est employé en pharmacie comme antalgique et antiépileptique. Un acide aminé est un acide carboxylique qui possède également un groupe fonctionnel amine.

Nouveau!!: RAD51 et Acide aminé · Voir plus »

Acide désoxyribonucléique

noyau. Structure de la double hélice d'ADN. C''' entre les deux armatures de la double hélice, constituées d'une alternance de phosphate et de désoxyribose. L'acide désoxyribonucléique ou ADN (en anglais, deoxyribonucleic acid ou deoxyribose nucleic acid ou DNA) est une macromolécule biologique présente dans toutes les cellules ainsi que chez de nombreux virus.

Nouveau!!: RAD51 et Acide désoxyribonucléique · Voir plus »

Adénosine triphosphate

L’adénosine triphosphate, ou ATP, est un nucléotide formé à partir d'un nucléoside à un triphosphate. Dans la biochimie de tous les êtres vivants connus, l'ATP fournit l'énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme, à la locomotion, à la division cellulaire, ou encore au transport actif d'espèces chimiques à travers les membranes biologiques. Afin de libérer cette énergie, la molécule d'ATP est clivée, par hydrolyse, en adénosine diphosphate (ADP) et en phosphate, réaction qui s'accompagne d'une variation d'enthalpie libre standard ΔG de, sur de, Harvard Medical School.. Les cellules régénèrent ensuite l'ATP à partir de l'ADP essentiellement de trois manières différentes: par phosphorylation oxydative dans le cadre de la respiration cellulaire, par photophosphorylation dans le cadre de la photosynthèse, et par phosphorylation au niveau du substrat au cours de certaines réactions chimiques exergoniques, par exemple au cours de la glycolyse ou du cycle de Krebs. Ainsi, le corps humain ne contient à chaque instant qu'environ d'ATP mais consomme et régénère chaque jour de l'ordre de son propre poids en ATP. La molécule d'ATP consiste en un groupe triphosphate lié à l'atome de carbone 5’ d'un résidu de ribose, un pentose, dont l'atome de carbone 1’ est lié à l'atome d'azote 9’ d'un résidu d'adénine, une base purique. Les deux liaisons phosphoanhydride P–O–P du groupe triphosphate sont des liaisons à haut potentiel de transfert, c'est-à-dire que leur clivage par hydrolyse libère une importante quantité d'énergie: il s'agit d'une réaction exergonique. Le couplage d'une telle réaction exergonique avec une réaction endergonique, c'est-à-dire qui absorbe de l'énergie, est susceptible de rendre cette dernière thermodynamiquement possible. De cette façon, les réactions du métabolisme qui nécessitent un apport d'énergie, telles que les réactions de biosynthèse, qui ne se produisent spontanément que très lentement ou pas du tout, peuvent se dérouler bien plus rapidement dans les cellules. L'ATP est le précurseur d'un certain nombre de cofacteurs enzymatiques importants, comme le NAD+ ou la coenzyme A. C'est également une coenzyme de transfert de groupes phosphate associée de manière non covalente aux enzymes de la famille des kinases. Ces dernières interviennent dans la transduction de certaines voies de signalisation cellulaire, par phosphorylation de protéines et d'enzymes cibles, dont l'activité se trouve ainsi régulée, ou par phosphorylation de lipides. L'ATP est également le substrat de l'adénylate cyclase, qui le convertit en AMP cyclique. Celui-ci est un messager secondaire intracellulaire, prenant la suite notamment d'hormones telles que le glucagon et l'adrénaline pour agir sur le métabolisme du glycogène, des glucides et des lipides en général. Le rapport entre la concentration d'ATP et la concentration d'AMP est utilisé par les cellules pour déterminer leur charge énergétique, c'est-à-dire la quantité d'énergie dont elles disposent, ce qui leur permet, selon les cas, d'orienter leur métabolisme vers la production ou vers le stockage de l'énergie métabolique. Par ailleurs, l'ATP est utilisé par les ARN polymérases dans le processus de transcription de l'ADN en ARN ribosomique et en ARN messager. L'ATP a été découvert en 1929 par le biochimiste allemand Karl Lohmann et, parallèlement, par les biochimistes américain Cyrus Fiske et indien. C'est l'Allemand Fritz Albert Lipmann qui a suggéré qu'il joue le rôle d'intermédiaire entre réactions qui libèrent de l'énergie et réactions qui en absorbent. L'ATP a été synthétisé en laboratoire pour la première fois en 1948 par Alexander Robert Todd.

Nouveau!!: RAD51 et Adénosine triphosphate · Voir plus »

Archaea

sources chaudes volcaniques. Les archées, ou Archaea (du grec ancien, « originel, primitif »), anciennement appelées archéobactéries, sont des microorganismes unicellulaires procaryotes, c'est-à-dire des êtres vivants constitués d'une cellule unique qui ne comprend ni noyau ni organites, à l'instar des bactéries.

Nouveau!!: RAD51 et Archaea · Voir plus »

Bactérie

Le terme bactérie est un nom vernaculaire qui désigne certains organismes vivants microscopiques et procaryotes présents dans tous les milieux.

Nouveau!!: RAD51 et Bactérie · Voir plus »

BRCA2

Le gène BRCA2 (abréviation de 2, « cancer du sein 2 ») est un gène humain qui appartient à une classe de gènes suppresseurs de tumeur.

Nouveau!!: RAD51 et BRCA2 · Voir plus »

Brin d'acide nucléique

Les molécules d'acides nucléiques peuvent être assimilées à de long brins ou fil, mais à une échelle atomique.

Nouveau!!: RAD51 et Brin d'acide nucléique · Voir plus »

Chromosome 15 humain

right.

Nouveau!!: RAD51 et Chromosome 15 humain · Voir plus »

Code génétique

bases nucléiques; à droite, les codons correspondants, chacun spécifiant un acide aminé protéinogène. Le code génétique est l'ensemble des règles permettant de traduire les informations contenues dans le génome des cellules vivantes afin de synthétiser les protéines.

Nouveau!!: RAD51 et Code génétique · Voir plus »

Complémentarité (acide nucléique)

liaisons hydrogène. liaisons hydrogène. Séquences complémentaires. En biologie moléculaire, la complémentarité de deux séquences d'acides nucléiques fait référence à la possibilité d'apparier les bases nucléiques qui constituent chacune d'elles.

Nouveau!!: RAD51 et Complémentarité (acide nucléique) · Voir plus »

Eukaryota

Les eucaryotes (ou Eukaryota) sont un domaine regroupant tous les organismes, unicellulaires ou pluricellulaires, qui se caractérisent par la présence d'un noyau et généralement de mitochondries dans leurs cellules.

Nouveau!!: RAD51 et Eukaryota · Voir plus »

Gène

L'une des nombreuses manières de représenter les échelles du Vivant (du gène à la biosphère). Le gène est représenté à part, car non vivant en tant que tel, mais support d'information et base du vivant. Plus on monte dans la pyramide, plus l'échelle est globale et plus le niveau de complexité mais aussi de stabilité et de résilience du système augmente. Un gène, en génétique, est une unité de base d'hérédité qui en principe prédétermine un trait précis de la forme d'un organisme vivant, tel que défini en 1909 par Wilhelm Johannsen.

Nouveau!!: RAD51 et Gène · Voir plus »

Homo sapiens

est une espèce d'hominidés.

Nouveau!!: RAD51 et Homo sapiens · Voir plus »

Homologie (évolution)

En biologie de l'évolution, une homologie désigne un lien évolutif entre deux traits (en général, anatomiques) observés chez deux espèces différentes, qui est due au fait que toutes deux l'ont hérité d'un ancêtre commun.

Nouveau!!: RAD51 et Homologie (évolution) · Voir plus »

Hydrolyse

Une hydrolyse (du grec hydro: eau et lysis: briser) est une réaction chimique dans laquelle une liaison covalente est rompue par action d'une molécule d'eau.

Nouveau!!: RAD51 et Hydrolyse · Voir plus »

Levure

Une levure est un champignon unicellulaireCertaines levures sont cependant capables d'arborer un aspect pseudo multicellulaire par la formation, par exemple, de pseudomycélium.

Nouveau!!: RAD51 et Levure · Voir plus »

Mammifère

Voir l'article détaillé Les Mammifères (Mammalia) sont un taxon et un clade (un regroupement cladistique de lignées biologiques) d'animaux vertébrés.

Nouveau!!: RAD51 et Mammifère · Voir plus »

Méiose

La méiose, du grec meiōsis ("petit ", "amoindrissement", "diminution") est un processus de double division cellulaire découvert par Edouard Van Beneden (1846-1910) et qui prend place dans les cellules (diploïdes) de la lignée germinale pour former les gamètes (haploïdes).

Nouveau!!: RAD51 et Méiose · Voir plus »

Mouvements en miroir familiaux congénitaux

Les mouvements en miroir familiaux congénitaux Méneret A, Trouillard O, Depienne C, et al.

Nouveau!!: RAD51 et Mouvements en miroir familiaux congénitaux · Voir plus »

Paire de bases

Paire de base GC avec ses 3 liaisons hydrogène intermoléculaires Paire de base AT avec ses 2 liaisons hydrogène intermoléculaires Les paires de bases (en gris clair) relient les deux brins de l'ADN (en gris foncé) Une paire de bases est l'appariement de deux bases nucléiques situées sur deux brins complémentaires d'ADN ou ARN.

Nouveau!!: RAD51 et Paire de bases · Voir plus »

PALB2

PALB2 (acronyme anglais de "Partner and localizer of BRCA2") est une protéine dont le gène est PALB2 et qui intervient dans la maladie de Fanconi et le cancer du sein.

Nouveau!!: RAD51 et PALB2 · Voir plus »

Polyadénylation

La polyadénylation consiste en l'addition d'une queue poly(A), une succession de nombreux ribonucléotides de type Adénosine (A) à l'extrémité 3' des ARNm.

Nouveau!!: RAD51 et Polyadénylation · Voir plus »

Protéine

groupes prosthétiques caractéristiques de cette protéine. acides aminés. Les protéines sont des macromolécules biologiques présentes dans toutes les cellules vivantes.

Nouveau!!: RAD51 et Protéine · Voir plus »

Protéine de réplication A

La protéine de réplication A (RPA) est une protéine de liaison à l’ADN simple brin présente chez les organismes eucaryotes.

Nouveau!!: RAD51 et Protéine de réplication A · Voir plus »

Réparation de l'ADN

Chromosomes montrant de nombreuses lésions. La réparation de l'ADN est un ensemble de processus par lesquels une cellule identifie et corrige les dommages aux molécules d'ADN qui codent son génome.

Nouveau!!: RAD51 et Réparation de l'ADN · Voir plus »

Résidu (biochimie)

acides aminés. En biochimie et en biologie moléculaire, un résidu est la partie d'une molécule qui est restée inchangée après être entrée dans la composition d'une biomolécule complexe ou d'un polymère.

Nouveau!!: RAD51 et Résidu (biochimie) · Voir plus »

RecA

RecA est une protéine dEscherichia coli (mais aussi de nombreuses autres bactéries) de 38 kilodaltons essentielle pour la réparation et la maintenance de l'ADN.

Nouveau!!: RAD51 et RecA · Voir plus »

Recombinaison homologue

La recombinaison homologue est un type de recombinaison génétique où les séquences de nucléotides sont échangées entre des molécules d'ADN identiques (homologues) ou similaires (homéologues)(Figure 1).

Nouveau!!: RAD51 et Recombinaison homologue · Voir plus »

Saccharomyces cerevisiae

Saccharomyces cerevisiae est un micro-organisme, une levure particulière parmi tous les ferments, levains, levures, etc.

Nouveau!!: RAD51 et Saccharomyces cerevisiae · Voir plus »

SortantEntrants
Hey! Nous sommes sur Facebook maintenant! »